09 mai 2006

Popo

12h : l’heure du miam-miam. Toujours pas eu le droit de « choisir » mes repas comme le font les autres, ni même de voir la diététicienne « très gentille » dont on m’a parlé...

Donc repas de diabétique habituel, sans matière grasse ni sel. Mon plateau est beaucoup plus rempli que celui des autres. J’ai presque l’impression d’avoir toutes les possibilités de la carte dessus ! Concombre, vinaigrette. Non merci. Colin au citron. Assaisonné, ré assaisonné, et sur assaisonné de poivre, ça passe. Sinon dieu que c’est fadasse et insipide ! Ensuite ratatouille. Par sécurité je la sale un peu au départ. Mais en fait pas besoin. Elle est même bonne! Pas autant que celle de maman, of course... Mais bon, on va pas faire la difficile hein! En plus d’une portion de légume, j’ai une portion de haricots blancs. Bof les féculents, et puis ça me parait un peu beaucoup tout de même ! J’ai encore une orange, un morceau d’Edam, fromage industriel un peu plus goûteux que le Babybel, mais pas de beaucoup, ils doivent boxer sur le même segment marketing, c’est moi qui vous le dis! Et le pain. Je mange tout.

A mon retour du déjeuner, ma salle de bain est à nouveau verrouillée…Dur. Ça m’éneeeeeeeerve !!Obligée d’aller chercher l’infirmier Peter pour m’ouvrir. Mon estomac recommence à digérer, j’aurais besoin d’y rester un petit moment tranquille…mais évidemment cet imbécile est planté derrière la porte à attendre. Légèrement stressant, crispant, voir même insupportable ! Aucune intimité, comment voulez vous chier dans des conditions pareilles ! C’est bien beau de nous faire recommencer à manger, mais si on nous laisse pas éliminer naturellement, je trouve que ce n’est plus un contrat bilatéral en bonne et due forme !

toilettes4_1_

Posté par zabouh à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Popo

Nouveau commentaire