12 juin 2006

les heures les plus longues de toute ma vie

            Dernier déjeuner, dernier repas à l’hôpital. Je prends tout mon temps en me disant qu’une fois le « festin » achevé je vais devoir subir une looooooooongue attente jusqu’à ma libération ! Rien de très original au menu, que du déjà vu dans mes choix culinaires, dieu que je suis classique…Faut dire, le choix est rarement délirant dans les « menus diabétiques » ! Je me débrouille pour déglutir le dernier quartier de mon orange aux alentours de 13H pour n’avoir plus qu’une heure à patienter... Mais une fois la table quittée arrive l’heure la plus longue de toute ma vie !! Je suis angoissée, et si on ne me laissait pas sortir ? Et s’ils étaient en retard ? Je devrais attendre encore plus… Je n’arrive à me concentrer sur rien, ni la télévision qui débite son flot d’horreur sur les restes du monde, ni sur mon livre ! Une infirmière flanquée d’un médecin et de la machine à électrocardiogramme que je ne connais maintenant que trop bien viennent me chercher pour un dernier examen de vérification, celui qui donnera définitivement l’autorisation à mes pieds de franchir le seuil de ce service… Mon estomac se noue. Pire que noué, il est carrément broyé lorsque je me rends compte que le médecin ne sait pas se servir de la machine à éléctro… plongé dans le mode d’emploi, il tente d’apprivoiser la bestiole, à commencer par les électrodes qu’il place maladroitement sur mon corps : il tente de se justifier, il ne connaît pas ce modèle ci de machine…Je suis au bord de la crise de nerf ! Que se passera t il s’il ne réussit pas à la faire fonctionner ? On ne me laissera pas sortir ? Ou bien vais-je devoir attendre jusqu’à qu’il maîtrise la bête, ce qui risque de prendre des heures vu son habileté flagrante ?! Je glisse discrètement un œil vers mon poignet : 13h25. Au moins ça a le mérite de faire passer le temps… Ceci dit, si ce n’est pas terminé à 14h, je serais obligée de l’étrangler de mes propres mains ! Je tente de l’aider, je risque quelques conseils, l’air de rien la machine et moi on se connaît maintenant ! Il n’a que faire de mon avis, qu’il finira par suivre, évidemment, parce que la dernière électrode aussi elle se colle sur la cheville, banane, si je te le dis c’est pas que je l’ai inventé ! Une fois l’instrument de torture positionné sur la victime, il fait lancer l’opération… Manque de bol, la machine réclame un mot de passe que le médecin semble ne pas posséder. Il appel a la rescousse un infirmier après avoir vaguement recouvert d’une couverture mon corps à moitié nu et grelottant... C’est mauvais signe, on est pas sortis de l’auberge ! Peter à la rescousse, pas plus compétent que le médecin évidemment. Après 10 min de pourparlers avec l’engin, celui ci fini enfin par accepter un compromis contre une grosse somme d’argent et crache les résultats !! Je me rhabille et file dans la salle commune pour continuer à compter les secondes en attendant qu’il décrypte les prédictions... RAS, à part un pouls pas hyper nerveux (nan ? ça je m’y attendais vraiment pas…) et l’anomalie habituelle qui apparaît et dont on ne connaît pas l’origine mais qui si elle devait m’empêcher de vivre l’aurait fait depuis un bail !

Wahoo ! Profond soupir de soulagement ! Je respire mieux : plus rien ne devrait entraver ma sortie ! Je tourne comme un lion en cage : 13h55, 57, 14h01, 14h03…

horloge_1_

Je me lève pour reprendre mon livre, et me retrouve face au couloir qui mène à l’ascenseur. J’attends debout 30 secondes histoire de vois si… Ça y est !!!! Au bout du couloir apparaissent mes parents !!! Gros moment d’émotion, je me précipite presque en courant à leur rencontre (si Joëlle me voyait elle criserait sans doute !) Je les serre dans mes bras, laisse échapper quelques larmes...(voir même quelques flots…) Eux aussi sont très émus. Dieu que ça fait du bien de les retrouver, de les serrer dans ses bras !!!!Je n’ai jamais été aussi heureuse de les voir ! En plus d’être mes « sauveurs », ils m’avaient sacrément manqué… En route vers la liberté !

Posté par zabouh à 20:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur les heures les plus longues de toute ma vie

    Ca fait du bien de retourner chez soi,n'est ce pas? ^^

    Posté par Phanta, 13 juin 2006 à 09:54 | | Répondre
Nouveau commentaire