27 avril 2006

Pleurnicheuse va!

            Le médecin interne chargé de s’occuper de moi pendant mon séjour vient me chercher, elle veut discuter avec moi, je la suis docilement dans ma chambre. Je la trouve jolie, elle est jeune diplômée, peut être 25, une crinière brune, de très belles bottes comme je comptais en chercher pendant les soldes mais comme je n’ai pas eu le temps d’en trouver avant d’entrer ici... Elle a l’air sympa! Je lui raconte mon histoire et explose en sanglots quand elle me demande d’évoquer ma relation... [Lire la suite]
Posté par zabouh à 07:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 avril 2006

Premier repas

            Mes voisines de tables discutent tranquillement. Une dame assez maigre, au visage étrangement tiré, comme si elle portait un masque de cire, et qui donne l’impression de porter une perruque. Difficile de lui donner un age. En face, une jeune fille, peut être mon age, ni mince ni grosse, qui porte sur son visage toute la niaiserie de ce monde... Sûrement très gentille! Elles finissent leur plateau et débarrassent, la dame remet à l’infirmière le petit papier de son plateau, elle... [Lire la suite]
Posté par zabouh à 07:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 avril 2006

Comment j'ai failli lancer une nouvelle mode...

A être trop pressé, on prend parfois de gros risques... Ma tutur en a fait l'expérience, mais ce n'est malheureusement pas la seule! A croire que je suis une hyperactive, toujours en train de courrir de gauche à droite, et sans jamais une seconde à elle! (à moins que je sois tout simplement infoutue de m'organiser correctement, ce qui expliquerait pourquoi on peut me croire fachée avec les horaires) Un  jour de cours comme un autre, après m'être changée 6 fois afin d'être sure de porter LA tenue adaptée (au temps, à ma gueule,... [Lire la suite]
Posté par zabouh à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2006

"Ariane"

            Les infirmières me laissent enfin seule avec ma mère. J’éclate en sanglot, jamais je ne vais tenir une semaine là dedans !!!!Maman me remonte le moral comme elle peut, me montrant les points positifs, elle est confiante dans le fait qu’elle n’aura pas de mal à me faire sortir de là (chance que mon frère n’avait pas eu à Saint Anne), et trouve génial que je soit libre de lire et travailler comme bon me semble… (enfin à peu de choses près) Vient l’heure de la séparation, elle part... [Lire la suite]
Posté par zabouh à 10:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2006

Euh, ben ya une p'tite éraflure...

sur l'avant gauche, vi... Et puis elle roule plus très droit... je crois que le pneu est crevé,  il a l'air de se dégonfler... Comment j'ai fait ça? une borne... mais super mesquine la borne, attention hein! (enfin super solide surtout...) J'étais pressée aussi faut dire, ma meilleure amie poireautait déjà depuis 15 bonnes minutes au café, et je sentais bien à ses 7 appels en absence sur mon portable qu'elle commençait à s'impatienter! J'avais beau eu me prendre pour un pilote de rallye sur l'autoroute, rien n'y avait... [Lire la suite]
Posté par zabouh à 20:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 avril 2006

Piégée

Les infirmières, au nombre de 3, me demandent de vider mes sacs, pour faire l’inventaire. J’ouvre, un à un, mes sacs. Elles notent au fur et à mesure et récupèrent tout ce qui pourrait être dangereux, des fois que je me transforme en serial killer dans la nuit ou que je tente de m’évader : mon miroir de poche, mon fer à défriser les cheveux, une barrette, mes médicaments, mes sachets de thé, mon tube d’homéopathie…Je me sens infantilisée, comme piégée! impossible de revenir en arrière... Ma mère me regarde tristement râler... [Lire la suite]
Posté par zabouh à 07:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 avril 2006

Chambre n°31

Lundi 16 janvier 2006             Ils sont tous étrangement étrange... Cette grosse dame à l’air paumée, de petite taille, qui déambule avec l’air de ne pas savoir ce qu’elle fait là… Ces deux messieurs en pyjama, affalés dans les fauteuils, passif devant un programme TV sans intérêt…L’un d’eux bave. Je traverse le service sans regarder plus autour de moi, merci bien ! Ma chambre est tout au fond du couloir, a gauche. N°31. Un lit d’hôpital, pas confortable, qui... [Lire la suite]
Posté par zabouh à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]